.........................................................................

Concours Général Agricole 2018

Pré-sélections

24 janvier à Bourgueil (37)

25 janvier à Amboise (37)

31 janvier à Noyers-sur-Cher (41)

8 février à Sancerre (18)

Vous souhaitez participer au jury des pré-sélections :

Inscription juré

.........................................................................

Jeudi 1er février

Produits phytosanitaires et santé des agriculteurs&salariés agricoles

Colloque organisé dans le cadre d'Ecophyto2

Domaine de Chalès - Nouan-Le-Fuzelier (41) à partir de 13h30

.........................................................................

 

 








Le 12/12/2017 16:39 Il y a : 42 jour(s)

2° au dessus...

Catégorie : Actualités, Actu -1

Auteur : Jean-Pierre LEVEILLARD

Je suis souffrant. Il y a de nombreuses années, j’ai contracté une maladie que l’on attrape en respirant l’air des champs, des prairies et des bâtiments agricoles. Cette maladie s’appelle le bon sens paysan. Elle se soigne à grande dose de réglementation. Mais le malade n’est jamais tout à fait guéri. Les poussées de bon sens paysan sont régulières. Et je vous l’avoue, je suis actuellement en pleine crise.

Les Nations Unies estiment que les villes sont responsables de 70 % des émissions de gaz à effet de serre. Des chercheurs de l’Inra ont élaboré l'initiative 4 pour 1000 pour restaurer la fertilité de sols et piéger des gaz à effet de serre. Et on voudrait me faire croire qu'en supprimant l’élevage, en diminuant la consommation de viande et en développant les circuits courts, il n’y aurait plus de réchauffement climatique.

Ces raccourcis sont aujourd’hui devenus le sens commun, la pensée dominante. Ils ont été piochés dans des travaux dont je ne remets pas en doute le sérieux. Mais les préconisations des scénarii Negawatt et After 2050, pour ne citer qu’eux, ne sont pas que cela. Ils préconisent :

  • l’arrêt de l’artificialisation des terres
  • le maintien d’une agriculture d’exportation
  • les couverts permanents
  • le non labour
  • le développement du maraichage
  • le développement de la méthanisation agricole
  • la généralisation des pratiques agronomiques innovantes
  • le développement des signes de qualité …

Autant de sujets que les Chambres d’agriculture du Centre-Val de Loire abordent raisonnablement, en distinguant le vrai du faux, en discernant clairement ce qui est évident, sans en être distrait par d’autres considérations.

Autant de sujets qui ne trouvent aucune résonance concrètes et pragmatiques dans les politiques relatives à Ecophyto, à l’irrigation, au glyphosate et à la prévention des épizooties … Je suis souffrant mais malheureusement pas contagieux !!


Mentions légales | Contacts |  Plan du site |  Coordonnées    |  RSS