.........................................................................

Concours Général Agricole 2018

Pré-sélections

24 janvier à Bourgueil (37)

25 janvier à Amboise (37)

31 janvier à Noyers-sur-Cher (41)

8 février à Sancerre (18)

Vous souhaitez participer au jury des pré-sélections :

Inscription juré

.........................................................................

Jeudi 1er février

Produits phytosanitaires et santé des agriculteurs&salariés agricoles

Colloque organisé dans le cadre d'Ecophyto2

Domaine de Chalès - Nouan-Le-Fuzelier (41) à partir de 13h30

.........................................................................

 

 








Le 15/11/2017 15:45 Il y a : 69 jour(s)

Un comité de fiilère légumes riche en projets

Catégorie : Actualités, Actu -1

Auteur : Cécilia MONVILLE

Le 15 novembre dernier le comité de filière légumes s’est réuni à Blois pour faire le point sur les actions 2017, préparer les manifestations à venir sur 2018 et entamer la réflexion sur l’élaboration d’un 3ème CAP. En amont de la réunion certains membres ont visité l’espace test des Prés d’Amont, accueillant des porteurs de projet en maraîchage et l’entreprise d’insertion biosolidaire, réalisant les paniers bio pour Valbiocentre.

L’espace test permet aux « couvés » de se rendre compte de la réalité du métier de maraîcher, de tester leur capacité à être chef d’entreprise et gérer de front : production, administratif et commercialisation. La couveuse Mature entreprise prête pendant 3 ans maximum son n° de SIRET aux porteurs de projets, leur donnant un statut leur permettant d’exister et de commercialiser. L’association Valbiocentre rachète les légumes produits par les « couvés », pour la réalisation de ses paniers bio distribués sur Orléans et Paris.

Le COFIL a validé le programme d’expérimentation présenté pour 2018, et souligné l’importance de poursuivre l’essai système initié sur 2017 au-delà de la fin du CAP2G en octobre 2018. Il a été souligné la complexité pour les stations d’expérimentation de trouver les financements nécessaires pour poursuivre leurs essais avec la diminution des aides publiques telles que FranceAgrimer.

Le « club » oignon illustre la possibilité pour différents opérateurs de travailler en commun sur des problématiques telles que la conservation, le désherbage, la mutualisation des connaissances, sans concurrence commerciale. Enfin il a été rappelé l’importance de flécher des financements sur des démarches collectives groupées d’investissements et sur l’animation de groupes. Le comité de filière va travailler sur l’actualisation du diagnostic en vue de relancer un troisième CAP en 2019.


Mentions légales | Contacts |  Plan du site |  Coordonnées    |  RSS